Net Avenir : gestion publicitaireNet Avenir : gestion publicitaire
Freebox

Développeurs : nouveau SDK de télécommande Freebox

Attention, c’est un peu technique

Les développeurs Freebox mettent à disposition des développeurs d’applications tierces une nouvelle version de leur SDK télécommande pour Freebox v6 (Révolution). Celui-ci leur permettra d’intégrer le support de la souris (pour le navigateur) ou encore des touches multimédia...

Déjà utilisé dans quelques projets comme FreeTéléc et MyFreebox, ce nouveau SDK est expliqué en détails sur le blog des développeurs Freebox.

Basé sur une norme reconnue (norme HID, déjà utilisée par l’USB et le Bluetooth), et libre d’utilisation (sous licence BSD), ce SDK est compatible avec les boîtiers Freebox Player disposant d’un firmware à jour (version 1.1.0 au minimum).

Sans rentrer dans les détails techniques, précisons que cette nouveauté, à destination, permettra aux diverses applications Freenautes (pour iOS, Android, etc.) d’intégrer le support de nouvelles fonctionnalités de télécommande pour Freebox :
- touches multimédia,
- souris,
- appuis simultanés.

Il est également prévu d’intégrer prochainement le support des applications de télécommande dans les jeux vidéo. Ainsi, ces apps pourront servir de manette et, pourquoi pas, proposer de nouvelles manières de jouer en combinant la télévision reliée à la Freebox et l’écran tactile d’un smartphone ?

Une page dédiée à ce SDK (en anglais) permet aux développeurs de trouver toute la documentation et les ressources dont ils ont besoin pour s’adapter à ce nouveau système :
- dev.freebox.fr/sdk/

En outre, Free fournit un certain nombre de librairies à utiliser, hébergées sur GitHub. Retrouvez toutes les informations et les liens utiles dans le billet d’origine...

Source : dev.freebox.fr

12.10.2011 16:57 - Freebox - Yoann Ferret - 12 commentaires
Commentaires des lecteurs

Thibault Vlacich


Il y a 883 j
Avec un clavier branché en USB vous pouvez zapper.
Mais malgré ce nouveau SDK, l'ancien protocole HTTP fonctionne toujours.

télécommandeHS


Il y a 883 j
Ils auraient pu laisser l'ancienne interface REST... ou faire une interface minimale sur mafreebox.freebox.fr
télécommande HS, j'ai la flemme de bouger mon Q du lit, la manette de jeux marche pas pour naviguer, je peut pas zapper, je peut plus éteindre sans débrancher.
En plus la doc sur dev.freebox.fr/sdk... est vraiment très instructive ! De plus je trouve vraiment bidon de rédiger ça en anglais, ils exportent des freebox en dehors de l'hexagone ?
y'a pas moyen de l'utiliser avec des langages de scripting ? ruby ? python ?

aize


Il y a 1069 j
Ok super boulot l’api toussa toussa.
Mais vous avez fait une étude préalable des communautés ayant besoin de ces API/SDK ?
J’en vois 3 :
- Les développeurs d’applis PC
- Les développeurs d’applis iOS/Mac
- Les développeurs d’applis Android
Dans le lot, je vous laisse deviner laquelle est la plus importante aujourd’hui en terme d’achat des consommateurs et je vous laisse aussi deviner à laquelle votre SDK ne sert a rien et nécessite un portage complet du protocole.

ThierryL


Il y a 1070 j

Si je peux me permettre, t'es un peu de mauvaise foie sur ce coup là, non? :)
Un code qui simule un appui de touche avec l'API HTTP c'était 4 lignes de code en java sur Android maxi, je vois pas où il y a besoin de lire le RFC HTTP, pourquoi pas TCP, IP et la norme WiFi pendant qu'on y est. Un débutant java devrait y arriver en une heure.
Par contre avec cette API, il faut déjà *porter* tout ce beau framework avec le NDK android.
Ok on n'est pas obligé de tout comprendre dans le code, mais ça demande un peu plus de bouteille.
En tout cas, on fait la course quand tu veux ;-)
Maintenant, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, je ne demande qu'à voir les applis utilisant cette API fleurir et je suis ravi que Free publie et documente des API, même si celle-ci en particulier ne me parait pas très adaptée à mes contraintes personnels de développeur du dimanche ^^

ynos


Il y a 1070 j

Pourtant, l'ensemble des specs de l'implémentation tiennent en -allez- deux pages A4, et tout le reste est géré par des librairies tierces déjà toutes cuites.
Ton hello world se résume à dire: "bonjour j'existe", "je déclare tel périphérique", "voilà les données", "voilà j'ai fini" ... et puis c'est tout. Tout le reste est entièrement géré par les libs déjà prêtes à l'emploi.
Après si tu veux comparer le contenu de la lib en elle-même (que dans le cas présent personne n'a besoin de comprendre pour utiliser l'API), on peut comparer avec les 'quelques' centaines de pages de la RFC de HTTP si tu veux. Et là non plus, ça ne sera pas à l'avantage de HTTP.