M. Lombardini confirme la fin des problèmes de capacité sur Free Mobile

31

Le problème d’appels en soirée chez Free Mobile semble en passe d’être résolu ; vous êtes nombreux à nous l’avoir confirmé. De fait, Maxime Lombardini, indique au Monde que les problèmes de capacités en soirée sont résolus.

« Les problèmes de capacité sont résolus. Nous avons rajouté la semaine dernière, et encore en ce début de semaine, des liens physiques permettant de passer davantage d’appels simultanés », a confié le DG du groupe Iliad (Free) au journal, mercredi 11 avril.

Ces liens supplémentaires visent à résoudre les problèmes d’engorgement existant au niveau de l’interconnexion entre Free et son prestataire d’itinérance, ce qui explique que les appels échouaient plus souvent sur le réseau d’Orange en soirée, que sur le réseau de Free Mobile en propre.

Jeudi, suite à notre article, vous avez été une large majorité à confirmer que la situation était revenue à la normale pour vous en soirée. Il subsiste en revanche quelques Freenautes ne constatant qu’une amélioration partielle (avec une minorité d’appels échouant toujours), ou pas d’amélioration…

Source : Le Monde, Freenews

Partager.

31 commentaires

  1. Reste à savoir ce que vont nous sortir Que choisir, SFR, Bouygues ou encore les syndicats (Orange en embuscade) contre Free Mobile....
  2. C'était certain qu'il allait y a avoir des problèmes comme ça et qu'ils allaient régler ça. Dommage pour la réputation qui sera longue à rétablir. Les autres opérateurs en ont certainement profité pour éscroquer de nombreux clients pendant ce temps là.
  3. Je suis chez Free mobile à Tours, et le débit internet est lamentable en journée (un Speed Test me donne 0.41Mbits/s au moment où j'écris) et devient potable seulement tard le soir...
    J'envisage sérieusement de repasser chez un autre opérateur, même si je retarde l'échéance en me disant que ça va bien finir par atteindre des débits décents...

  4. Fox1977 a écrit :

    Je suis chez Free mobile à Tours, et le débit internet est lamentable en journée (un Speed Test me donne 0.41Mbits/s au moment où j'écris) et devient potable seulement tard le soir...
    J'envisage sérieusement de repasser chez un autre opérateur, même si je retarde l'échéance en me disant que ça va bien finir par atteindre des débits décents...

      Il semble qu'il y a plusieurs Antennes Free en attente d'autorisation à Tours.
      Voir:
    http://www.divertissonsnous.com/2012/01/25/carte-des-antennes-3g-free-mobile/
  5. En complément des probs du soir.....
    j'ai de nouveau été injoignable ce midi.... (toujours dans le 92 et toujours en Roaming)  :-\
  6. C'est pas un peu precipite l'affirmation de M.Lombardini ? Au vu des echos d'utilisateurs, il reste encore des soucis genants dans une proportion qui semble helas non negligeable, meme si l'amelioration generale est incontestable. Annoncer qu'il fait beau, 5 minutes avant que la pluie ne s'arrete n'est pas forcement la meilleure methode pour paraitre credible.

  7. OhMonBato a écrit :

    C'est pas un peu precipite l'affirmation de M.Lombardini ? Au vu des echos d'utilisateurs, il reste encore des soucis genants dans une proportion qui semble helas non negligeable, meme si l'amelioration generale est incontestable. Annoncer qu'il fait beau, 5 minutes avant que la pluie ne s'arrete n'est pas forcement la meilleure methode pour paraitre credible.

    Tout à fait d'accord... un "sont quasiement résolu" aurait été plus sérieux.
  8. Ca doit être une application de la méthode Coué parce qu'ici, juste à coté de Bordeaux, je suis toujours TRES souvent injoignable entre 17 et 20h et certains appels nécessitent 3 ou 4 tentatives avant de passer  :(

  9. doppel a écrit :

    En fait, le problème "mahousse" de l'interconnexion est résolu (ou à peu près), ce qui règle un gros litige entre Free te Orange...
    Il n'en reste pas moins que la densité des équipement "Free" dans les très grosses agglomérations est loin d'être complète... Pour que les choses "roulent", il sera vraisemblablement nécessaire que Free "allume" des pylônes 900Mhz, pour assurer une couverture continue, et "full indoor"... Et cela, il ne pourra le faire que début 2013, lorsque ces fréquences auront été libérées par ses "honorables concurrents". En attendant, clair que les téléphones continueront  (de moins en moins toutefois) à "zapper" entre Free et Orange, mais avec une interco meilleure, cela devrait le faire. Plus précisément dans Paris intra-muros, clair que de passer de 10 bornes à 200, cela ne va pas se faire en un coup de cuillère à pot... Idem pour Lyon et d'autres coins "denses".
  10. Réagir sur le forum