SFR s’attaque à la «fibre» FTTB de Bouygues Telecom

7

Pour une fibre pure et sans additifs

SFR a porté plainte contre Bouygues Telecom auprès du Tribunal de commerce de Paris pour « concurrence déloyale ». En cause : l’utilisation de la dénomination « fibre optique » pour des offres où la fibre ne va pas toujours jusqu’à l’abonné (FTTH) mais s’arrête parfois au pied de l’immeuble (FTTB).

SFR demande l’interdiction des termes commerciaux « fibre », « très haut débit » et « jusqu’à 100 mégas » pour désigner l’offre FTTB de Bouygues Telecom, utilisant le réseau Numericable. Les quelques mètres restants, dans le bâtiment, sont raccordés en câble (coaxial).

Numericable, qui utilise une variété importante de technologies fibre sur son propre réseau (FTTLA, FTTB, FTTH), n’y voit aucun inconvénient : « que la fibre arrive au pied de l’immeuble ou jusqu’à l’abonné ne change rien. Les deux technologies ont les mêmes capacités de débit », assurait il y a quelques jours Eric Denoyer, PDG de Numericable.

De son côté, Bouygues s’est contenté de faire référence à une affaire similaire ayant opposé Orange à Numericable, en 2008 ; l’opérateur historique s’en prenait à l’offre fibre du câblo-opérateur, qui n’amenait en réalité pas la fibre jusqu’à l’abonné. Les juges avaient finalement estimé qu’il « n’est pas avéré que Numericable vante l’accès direct de l’utilisateur final à la fibre optique de bout en bout. Mais que si Numericable vante le « raccordement » à la fibre optique, ceci est exact ».

Il faut rappeler qu’en plus de la location du réseau fibre de Numericable en marque blanche, Bouygues Telecom tente de déployer son propre réseau fibre, en FTTH cette fois. Il s’appuie pour cela sur des accords de co-investissement conclus avec Orange mais aussi… SFR !

Source : La Tribune

Partager.

7 commentaires

  1. Ceci étant, beaucoup d'utilisateurs ne voient pas la différence entre les deux. Dans les centre-villes, je me demande même si cela n'impacte pas la décision de pose de la fibre dans les copropriétés, qui, du coup, comprennent encore moins la différence entre les technologies mises en place.
    Il faut dire que si numéricable, via sa terminaison coaxiale est capable de fournir du 50-100, voire 200 Mb/s, l'usager final n'en a que faire de l’appellation.
    Pour le que FTTH soit réellement mis en avant, il faudrait encore que les offres soient vraiment différentes, à la manière de free (hélas encore présent dans ce secteur par dose homéopatique), qui propose un upload jusqu'ici incomparable pour les offres domestiques.

  2. Joearchi a écrit :

    Ceci étant, beaucoup d'utilisateurs ne voient pas la différence entre les deux.

    En terme de débit peut-être pas, mais en terme de fiabilité, les consommateurs font clairement la distinction... et comme ils ne savent pas vraiment ce qu'est le FTTB ou le FTTH, ils en viennent à la conclusion que c'est Numericable qui n'est pas fiable.

  3. Joearchi a écrit :

    Ceci étant, beaucoup d'utilisateurs ne voient pas la différence entre les deux.

    Surtout si les juges et les fils de pub font tout pour cela.

  4. castera33300 a écrit :

    Mais alors, Bouygues ferait le coucou chez Numéricable, Orange et SFR ????
    Avouez que c'est amusant...

    Les accords sont négociés de gré à gré sans régulation. Et donc sans contrainte règlementaire
    Le terme de coucou me semble inapproprié.
    Après, le débat sur FTTLA et FTTH est complexe.
    Ce sera le client qui jugera.
  5. C'est quoi déjà les applications du THD?
    journal de 20h en i-Max 3D?
    parce qu'il me semble que 3 Go/mois de vidéos youtube, c'est déjà pas mal, et que l'attrait financier de la VOD est discutable...

  6. Yoann Ferret a écrit :


    Parfaitement d'accord (sur l'intéret et la fiabilité du FTTH versus coaxial+FTTB), mais tant qu'aucun des opérateurs ne fera de la pub sur le FTTH, à destination de Monsieur et Madame Toutlemonde, les gens penseront toujours que fibre numéricable ≡ fibre FFTH.
    Numéricable se permet (à juste titre) de profiter de la frilosité commerciale des opérateurs ADSL, qui clairement ne mettent pas vraiment en avant sur leurs offres fibres... Tant qu'on sera dans ce cas de figure, difficile d'imposer à notre cher opérateur câble de complexifier son langage commercial...
    Que les autres opérateurs montrent que le FTTH est prêt et techniquement supérieur, et là numéricable aura bien du mal à justifier son terme "fibre optique".
  7. Réagir sur le forum